La sécurité en trottinette électrique

La sécurité en trottinette électrique

Gardons toujours à l’esprit que son utilisateur reste un usager faible dont la seule carrosserie de protection reste l’épiderme, la peau. C’est pourquoi, nous vous conseillerons comme pour tout usager faible de :

  • S’entraîner à la maîtrise de l’engin dans un premier temps dans un lieu dépourvu de trafic et, si possible, accompagné.
  • Revêtir en tout temps et encore plus en conditions météorologiques défavorables ou nocturnes, un habillement coloré voire fluo et rétro-réfléchissant.
  • Porter un casque de protection.
  • Porter des gants, si possible en cuir, car bien souvent, le réflexe est de tendre la main vers le sol en cas de chute et vous risquerez de rencontrer un objet tranchant (gravillons, morceaux de verre, clou…) ou de vous écraser les doigts sous votre véhicule.
  • Essayer de vous éloigner des véhicules plus imposants en cas de déviation ou de chute sur la chaussée. Bien sûr, il vous faudra vous référer aux règles en matière de vitesse dans notre blog en fonction de votre place sur la voie publique.
  • Faire très attention aux ouvertures de portières des véhicules en stationnement, des sorties de véhicules d’emplacements ou de propriétés, des changements de direction… L’anticipation doit prévaloir sur l’attention qui reste également de mise.
  • Ne pas négliger la protection de la malléole en cas de chute en portant des chaussures remontant sur la cheville et sans talon.
  • Souscrire une assurance en Responsabilités Civiles familiales est conseillé pour les éventuels dégâts que vous pourriez être amenés à provoquer lors de vos déplacements.
  • Respecter les autres usagers de la voie publique et notamment les piétons.
  • Ne laisser pas des enfants de moins de dix ans utiliser seuls ces engins.
  • Respecter les normes de poids minimales et maximales pour l’utilisateur définies par le constructeur.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.